4shared
djnodus Home

Dida « Mon Souhait »

Dida « Mon Souhait »

Découvrez le nouveau titre de Dida « Mon Souhait »

→ Retrouvez DIDA sur les réseaux sociaux
Facebook : https://www.facebook.com/DidaZic
Instagram : https://www.instagram.com/dida.officiel/

Biographie

Marine, née en Roumanie sous le prénom de DIDA, est issue d’une famille d’origine indienne. Elle grandit en France à Croissy sur Seine (en région Parisienne), et se prend de passion pour la musique dès l’âge de 6 ans, bercée par les chansons de Serge Gainsbourg ou d’Yves Montand, que ses parents aimaient à lui faire écouter.
Durant sa scolarité, du jardin d’enfant à la classe de 6ème, elle suit avec assiduité les cours de théâtre, de musique et de chant dispensés à l’école Perceval. Elle y fera ses premiers pas sur scène à l’occasion des représentations données tous les trimestres, découvrant en parallèle la musique pop, rock, jazz, blues, rhythm and blues, soul, funk américaine… Des Beatles à Norah Jones, en passant par Katie Melua, Prince ou Michael Jackson, sa relation avec la musique devient vite fusionnelle mais surtout évidente.
Sa rencontre avec Barbara Hendricks lors d’un festival de musique classique à Verbier (Suisse), auquel elle assistait chaque été durant son adolescence, transforme ses rêves artistiques en désir peu commun.
Elle reprend par la suite les chansons et les chorégraphies de Michael Jackson au collège lors des spectacles de fin d’année. Dans son élan artistique, après avoir abordé le violoncelle pendant 5 ans, puis approfondi son approche des arts dramatiques, en suivant les cours d’Hervé Tharel à Bougival, elle entre au conservatoire de Rocquencourt pour y suivre ceux dirigés par Alix Pascal. Plus tard c’est au centre Choréa (Centre artistique des arts vivants & Comédies musicales) à Paris et aux cours Joël Bui (Théâtre / méthode Actors Studio) puis avec Olivier Leymarie et Claudine Vincent (PEP théâtre – Paris) et quelques interventions au Cours Florent qu’elle complètera sa formation.
Côté scène, DIDA a pu depuis fouler celles du Sankofa Soul Contest, du Glaz’art, de la Scène Bastille, du Divan du Monde, du Bataclan, La Cigale, La Favela Chic, l’Entre Monde, le New Morning à Paris, ou à Villefranche sur Saône, Londres ainsi qu’au Cameroun (Bercy Douala) au sein de plusieurs formations.
Encouragée depuis toujours par sa famille, également aujourd’hui par son mari ou sa coach vocale, Joby Smith, de rencontres “humaines” en rencontres professionnelles, elle finit par initier son projet d’album en s’entourant de musiciens et créateurs tout aussi passionnés. Son premier titre « Mon Souhait » mis élégamment en image par Stéphane Neville marque le début de cette belle aventure.
Sur des chansons arrangées par Dany Lavital, elle décrit sa musique comme honnête et sensible, s’attachant à l’idée de pouvoir toucher le plus grand nombre et toutes les générations. De messages d’amour et d’espoir, en souffrances universelles, des sentiments aux moments forts de la vie, DIDA aborde toujours ses textes avec un optimisme certain et un “coup de plume” déterminé, « l’espoir » selon elle, pourrait s’écrire en lettres capitales, car c’est bel et bien le moteur de toutes les passions

 

26 janvier 2017 Blog , , , , , , ,

Laisser un commentaire